• Salut
    Vous serez réellement libre
    La liberté est aujourd'hui présentée comme le moyen par excellence de s'épanouir en tant qu'être humain. Selon ce concept, la liberté correspond à notre intérêt personnel. Si je suis libre, je le suis pour moi-même. Sous cet angle, on s'attaque à ma liberté toutes les fois qu'on m' empêche de faire ce que j'ai le goût de vivre. Finalement, cette liberté fait la promotion du "moi", de mes intérêts sans égard à ceux des autres ou de la collectivité.
    Vive la liberté!
    Sur le plan psychologique et philosophique, il est fréquent d'entendre des discours qui mettent l'accent sur la liberté des m½urs. Par exemple, même si on est marié, on peut avoir des aventures extraconjugales sous prétexte de se faire du bien à soi-même. Les notions de fidélité et d'engagement sont reléguées au second plan car ce qui prime d'abord, c'est mon bonheur et ma satisfaction personnelle. Comme certains aiment le dire: "je suis fidèle à ce que je suis." Pour ces personnes, être heureux commence par se faire plaisir à soi-même. Même si ce raisonnement est tordu, le simple fait qu'il soit devenu une façon de vivre pour un grand nombre de gens de notre génération le rend acceptable et tout à fait normal. Et lorsqu'une chose devient la norme, tous le font.
    La liberté selon Jésus-Christ
    La Parole de Dieu propose également sa définition de la liberté. Peu de gens savent que le message évangélique est l'un des premiers qui, dans l'Antiquité, a fait la promotion de la liberté et de l'égalité entre les hommes. "Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ" (Galates 3:26-28). Ce passage illustre bien l'esprit biblique de la liberté entre les êtres humains. Il ne s'agit pas ici de défaire les classes sociales existantes, mais de démontrer que sur la base de la foi, Dieu regarde les croyants, quel que soit leur statut social ou leur sexe, comme égaux devant Lui.
    "Je suis libre"
    Dans la première épître aux Corinthiens, l'apôtre Paul traite encore de liberté, mais sous un angle bien différent de ce que nous entendons aujourd'hui. "Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit." (1 Cor. 6:12). Dans l'épître aux Galates, il déclare : "C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude" (Gal. 5:1). Ces deux passages nous laissent clairement entrevoir que le sens biblique de la liberté est d'abord celui de la maîtrise de soi. Ici, la liberté n'est pas le pouvoir de se livrer à tous nos penchants naturels, mais d'être justement capables de les dominer.
    Contradiction?
    Alors que la liberté, au sens moderne du terme, nous enseigne à vivre en faisant tout ce qu'il faut pour atteindre le bonheur personnel, la liberté au sens biblique nous déclare que le bonheur recherché se trouve dans le fait de ne plus être esclaves de nos pulsions. Est-ce utopique de penser ainsi? Par expérience, je sais à quel point les gens qui se livrent en toute liberté à leurs penchants finissent presque toujours seuls et malheureux. Bien sûr, ils se sont bien amusés pendant un certain temps, mais dans presque tous les cas, le jour est arrivé où ils ont dû rendre des comptes. Ils se croyaient effectivement libres, mais cette liberté les a plutôt rendus esclaves d'eux-mêmes. Combien d'hommes et de femmes ont perdu l'estime de leur famille et de leurs amis simplement parce qu'ils ont voulu profiter de leur droit à la liberté? Cependant, Jésus-Christ nous affranchit de cette fausse liberté pour nous rendre véritablement libres: libres de la folie qui séjourne en nous. "Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira." (Jean 8:31-32).

  • joli

  • Homaimeleshommes
    Homaimeleshommes

    Tu es bel homme toi !

  • Cercledespoetes
    Cercledespoetes

    C'est beau un homme de ton âge !

  • HOMENECOUTE
    HOMENECOUTE

    Salut bel homme !